Visitez Naruko-onsen !

visiter-naruko-onsen

Connaissez-vous le Disneyland des amateurs de kokeshis ? La ville s'appelle Naruko onsen – c'est une petite ville thermale qui rassemble 25 ateliers d'artisans kokeshi, et j'ai eu la chance d'y aller les derniers jours de 2016. J'exagère un peu en parlant de Disneyland, car la ville est beaucoup plus authentique qu'un parc d'attractions – mais la localité a beaucoup misé sur le tourisme des kokeshis, et il y en a littéralement partout. J'ai adoré me balader dans la ville et fouiner dans les ateliers et boutiques pour trouver la sélection parfaite ! En plus des 25 ateliers et des boutiques de souvenirs, les éléments urbains, les plaques d'égouts, la Poste, etc, sont aux couleurs des poupées japonaises en bois. Et pas n'importe lesquelles : toutes sont à l'image des poupées produites localement, ce qui rend la balade unique. A la gare, on peut même se prendre en photo, en se glissant derrière une gigantesque poupée qui laisse apparaître le visage, et ce sont encore des kokeshis que l'on voit depuis le quai.

 Collection de poupées japonaises Naruko à la gare.

Collection de poupées japonaises Naruko à la gare.

 

Chacun des styles traditionnels de poupées kokeshi est étroitement lié à une localité, et porte généralement le nom du onsen, c'est à dire du village thermal, où il est apparu pour la première fois. Naruko-onsen est donc le centre de production pour le style Naruko (parfois appelé Narugo). C'est à ce jour la ville qui concentre le plus d'artisans, et c'est, logiquement, le style le plus produit. A Naruko, tous les ateliers sont accessibles dans un périmètre d'environ 45 minutes de marche ; et le cœur du village rassemble en quelques rues un grand nombre d'artisans. Visiter les ateliers permet de se familiariser avec les expressions, toutes différents, que peignent ces artistes. C'est l'occasion, rare, de voir les artisans au travail et d'accéder à un large choix de poupées. 

 Sur le store d'une boutique, un visage de poupée de trois-quarts face.

Sur le store d'une boutique, un visage de poupée de trois-quarts face.

 Boîte postale kokeshisée, devant le bureau de poste local !

Boîte postale kokeshisée, devant le bureau de poste local !

Les boutiques regorgent également de gadgets et papeterie à la mode kokeshi : cartes, enveloppes, carnets, marque-page, colliers, boucles, pochettes, décapsuleur, même des ustensiles étranges pour se curer les oreilles, et évidemment les rois de l'o-miyage (souvenir) japonais : les portes-clés !

 

Aller à Naruko-onsen

Naruko-onsen est accessible en train (2 heures, un changement) depuis Sendai, ou bien en bus JR, en deux heures également depuis Sendai. Sendai est la plus grande ville du Tohoku, et n'est qu'à une heure de Shinkansen depuis Tokyo.
Il y a un service de taxis à la gare.