Reconnaître le style Yajirô

Voici le deuxième article de ma série d'articles pour vous aider à identifier les différents styles traditionnels parmi les poupées kokeshi ! Après le style Naruko il y a quelques semaines, j'aborde aujourd'hui le style Yajirô. La production des poupées kokeshis Yajirô est encore importante, et un village d'artisan rassemble plusieurs ateliers, à Shiroishi, dans la préfecture de Miyagi (Japon).

kokeshi-yajiro

Les poupées kokeshi Yajirô

Les kokeshi japonaises de style Yajirô offrent un beau contraste avec la sobriété des Naruko ! Elles se présentent dans une grande variété de formes, utilisent toute la palette de couleurs des kokeshi traditionnelles : jaune, rouge, vert, violet et noir, et, en général, évoquent quelque chose d'assez joyeux. Voici quelques images de ma collection personnelle, pour mieux illustrer mon propos.

Visage et coiffe

Certaines poupées Yajirô portent un genre de coiffe ou de coiffure, qui forme comme un macaron sur le dessus de la tête, généralement noir, avec une partie peinte sur le devant ; on appelle cet élément "mage hair". Certaines ont un chapeau, bien conique. Mais lorsque le crâne est libre de tout accessoire, une large majorité des poupées kokeshi de ce style sont ornées de disques concentriques sur la tête, en noir ou en couleurs (rouge et noir, violet, vert et jaune, etc). Sur les designs plus anciens, des cheveux dépassent de ce béret de couleurs, dessinés un par un sur tout le tour de la tête. Les kokeshi Yajirô ont parfois une petite frange juste au milieu du front, ou un motif de festons colorés sur le devant. Elles sont aussi, comme de très nombreuses kokeshi, des mèches sur les côtés du visage. Les décorations rouges derrière ces mèches ont un graphisme particulier, qui est propre au style Yajirô.

 Disques concentriques en noir ou en couleurs sur le dessus des têtes.

Disques concentriques en noir ou en couleurs sur le dessus des têtes.

 Coiffure "Mage hair" pour ces deux poupées : une baby-sitter (par Takada Shiyo) à gauche, et à droite, une poupée plus classique (par Niiyama Sakae Goro).

Coiffure "Mage hair" pour ces deux poupées : une baby-sitter (par Takada Shiyo) à gauche, et à droite, une poupée plus classique (par Niiyama Sakae Goro).

Côté dessin du visage, les yeux sont, sauf exception, dessinés avec un seul trait de paupière, et une pupille soit bien ronde, soit en demi-disque. Les joues peuvent être soulignées d'un peu de blush : un point rouge, ou une coloration rose plus diffuse, au résultat unanimement kawaii ! (mignon, en japonais)

 Poupée kokeshi Yajiro à chapeau, en noir et gris. Blush sur les joues, festons sur le front + cheveux qui dépassent sur les côtés, petit nez à trois traits.

Poupée kokeshi Yajiro à chapeau, en noir et gris. Blush sur les joues, festons sur le front + cheveux qui dépassent sur les côtés, petit nez à trois traits.

Le nez est dessiné d'un seul trait, un tout petit U très ouvert, très court, ou bien avec trois traits fins qui forment un petit triangle, ou un long rectangle ouvert vers le haut.

Forme et motifs

La forme générale des kokeshi Yajiro est assez disproportionnée, surtout pour les grands modèles. La tête est souvent bien large pour la poupée ! Les épaules sont arrondies, étroites par rapport au bas du corps. La taille est fréquemment marquée.

 Rayures sur l'ensemble du corps : les deux à gauche ont le taille marquée (par Sato Seiko), mais pas celle de droite (par Sato Hideyuki). Les deux artisans sont de la même famille : le père a formé son fils.

Rayures sur l'ensemble du corps : les deux à gauche ont le taille marquée (par Sato Seiko), mais pas celle de droite (par Sato Hideyuki). Les deux artisans sont de la même famille : le père a formé son fils.

Comme mentionné dans l'introduction, les poupées Yajirô donnent une impression de gaieté, notamment du fait de l'utilisation courante du jaune. Cette couleur est très présente, et utilisée couramment comme tonalité de fond pour le corps, sur laquelle on superpose ensuite des décorations. Côté décorations justement, on retrouve principalement ces trois schémas de motifs :

- détails de kimono, comme le col, l'ouverture dans le bas, associés à des rayures ou un motif de fleurs sauvages
- rayures sur l'ensemble du corps
- motif floral stylisé à l'extrême, ou branches de cerisiers détaillées, encadré par quelques rayures dans le haut et le bas.

 Détails de kimono sur ces poupées par trois artisans différents. Celle de gauche est une reproduction d'un design ancien, réalisé par le petit-fils de l'artisan originel.

Détails de kimono sur ces poupées par trois artisans différents. Celle de gauche est une reproduction d'un design ancien, réalisé par le petit-fils de l'artisan originel.

 Fleurs sauvages encadrées de larges rayures rouge. Ce modèle très différent est aussi typique d'une petite portion de la production Yajiro. Ici, c'est une kokeshi de l'artisan Niiyama Mayumi.

Fleurs sauvages encadrées de larges rayures rouge. Ce modèle très différent est aussi typique d'une petite portion de la production Yajiro. Ici, c'est une kokeshi de l'artisan Niiyama Mayumi.

Que pensez-vous de ce style ? Un peu plus expansif ? Plus expressif ?